Aller au contenu principal

Le Spitsbergen, navire de croisière de la compagnie norvégienne, vient de se voir refuser l'accès aux eaux russes où il devait effectuer une croisière à destination de Mourmansk, passant notamment dans l'archipel de François Joseph. Ces terres inhabitées russes se situent en mer de Barents, à l'est de l'archipel norvégien du Svalbard. La direction de la compagnie a exprimé sa surprise dans la presse norvégienne, mettant en avant la compatibilité du Spitsbergen avec le code polaire, mais également la longue coopération entre Hurtigruten et les autorités russes, ainsi que le fait que ces voyages avaient été autorisés depuis longtemps.

Cette interdiction pourrait être liée à un regain d'activités militaires russes dans la zone de la mer de Barents, se traduisant notamment par la tenue, la semaine dernière, d'un exercice majeur impliquant une trentaine d'unités de la marine russe.

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Hurtigruten