Aller au contenu principal

La compagnie norvégienne Hurigruten a annoncé qu’elle allait déployer sur ses navires d’expédition de petits robots télé-opérés. Ils permettront de diffuser à bord des images des fonds marins. Le modèle retenu est le tout nouveau Blueye Pioneer de la société Blueye Robotics, basée à Trondheim et qui s’est spécialisée dans le développement de mini-drones maritimes. Equipé de quatre propulseurs et d’un long câble de commande, cet engin de 7 kg seulement est très simple à mettre en œuvre (il peut être contrôlé depuis un smartphone ou une tablette) et peu coûteux (il est commercialisé à 3000 dollars). Evoluant à la vitesse de 2.5 noeuds et présentant sur batterie une autonomie de 2 heures, il est capable de plonger à 150 mètres de profondeur. Le robot éclaire son environnement grâce à de puissantes LED et est doté d’une caméra grand angle, avec un système de filtre de couleurs innovant développé en collaboration  avec la Norwegian University of Science and Technology (NTNU) et le Center for Autonomous Marine Operations and Systems (AMOS). 

 

Diaporama

 

« Grâce à une technologie unique, la caméra grand angle HD du Blueye Pioneer est capable de filmer dans des conditions de faible luminosité et de diffuser en direct des images en couleurs d’une fidélité exceptionnelle », affirme Hurtigruten, qui diffusera ces images sur les écrans de ses navires ou via des masques numériques mis à disposition des passagers selon les bateaux.

Antarctique, Passage du Nord-Ouest, archipel arctique canadien, Groenland, Spitzberg, côte norvégienne… Les navires de la compagnie sillonnent des zones exceptionnelles, dont certaines abritent des fonds marins souvent inexplorés ou en constante évolution. L’emploi du Blueye Pioneer permettra à Hurtigruten d’offrir une nouvelle dimension à ses croisières d’expédition, complétant les superbes paysages offerts aux passagers en surface et les excursions menées vers des sites terrestres. Si elles présentent un intérêt particulier, les images recueillies par les drones seront également mise à disposition de la communauté scientifique. « 90 % des océans demeurent inexplorés. Grâce aux drones sous-marins embarqués sur nos navires, nos passagers pourront explorer des zones plus méconnues encore que la surface de Mars », s’enthousiasme Daniel Skjeldam, directeur général d’Hurtigruten.

 

173608 hurtigruten blueye pioneer
© HURTIGRUTEN

Vue du futur Roald Amundsen (© HURTIGRUTEN)

 

Ces nouveaux équipements seront notamment proposés sur les deux nouveaux navires de la compagnie, le Roald Amundsen et le Fridtjof Nansen. Ces unités de 140 mètres de long, 23.6 mètres de large et 265 cabines, doivent être livrées par les chantiers norvégiens Kleven en juillet 2018 et juillet 2019. Après la phase de mise au point et différents déploiements, le robot Blueye Pioneer devrait quant à lui, selon ses concepteurs, entrer en production en janvier prochain. 

 

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières