Aller au contenu principal

Annoncée en fin d’année dernière, la reprise par le groupe hôtelier britannique Signature’s Living du vieux paquebot Funchal, ancien yacht présidentiel portugais datant de 1961 et désarmé depuis 2015 à Lisbonne, n’est plus gagnée, et peut-être même compromise, estiment plusieurs sources consultées par Mer et Marine. Le repreneur était sorti vainqueur en décembre 2018 d’une vente aux enchères du navire, qu’il s’était adjugé pour 3.9 millions d’euros, face à quatre autres candidats à la reprise, dont un

Aller plus loin

Rubriques
Croisières