Aller au contenu principal

Successivement connu sous les noms Starward, Bolero, Orient Queen puis Louis Aura, celui qui se nomme depuis 2017 Aegean Queen a quitté la Grèce le 21 juin. Cap sur Suez, où le vieux paquebot va probablement franchir le canal pour poursuivre son voyage en Méditerranée orientale et, probablement, vers l'océan Indien.

Va-t-il terminer dans un chantier de démolition ? De nombreux observateurs le pensent. Agé de 50 ans, le navire, qui navigue encore par ses propres moyens, a en tous cas changé de registre, le pavillon maltais qu’il arborait il y a peu encore ayant été remplacé par celui, très exotique, du Palaos, petit état-archipélagique du Pacifique.

Le groupe chypriote Louis Cruises, qui en était propriétaire depuis 12 ans, l’a en tous cas vendu récemment.

Long de 160 mètres pour une jauge de 15.780 GT, ce navire, construit en Allemagne, est entré en service en 1968, initialement pour Norwegian Cruise Line, qui l’a exploité jusqu’en 1995 sous le nom de Starward. Il a ensuite été repris par Festival, où il a navigué sous le nom de Bolero, avant de rejoindre Louis Cruises en 2006. Jusqu’en 2013, il a navigué sous le nom d’Orient Queen avant d’être rénové et rebaptisé Louis Aura. Louis Cruises (devenu Celestyal Cruises) en avait cessé l’exploitation en 2015, le navire n’étant que brièvement remis en service à l’été 2017 dans le cadre d’un affrètement pour le compte du voyagiste turc Etstur.

- Voir notre reportage réalisé à bord en 2015

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Celestyal Cruises