Aller au contenu principal

Il y aura bien un sistership à L'Austral et Le Boréal. La Compagnie du Ponant a décidé de commander un nouveau navire de croisière aux chantiers italiens Fincantieri. D'une valeur estimée à 100 millions d'euros, le troisième méga-yacht de la classe Boréal doit être livré par le chantier d'Ancône en juin 2013. « Cette nouvelle commande est pour la Compagnie du Ponant un nouveau pas vers l'avenir qui valide un business model performant, un pari réussi », souligne Jean-Emmanuel Sauvée, directeur général de la compagnie. Entrés en service en 2010 et 2011, Le Boréal et L'Austral mesurent 142 mètres de long pour 18 mètres de large. Ils disposent chacun de 132 cabines et suites, 95% étant dotés d'un balcon, la décoration intérieure des navires étant signée par l'architecte Jean-Philippe Nuel. Affichant une jauge de 10.700 tonneaux, ces yachts de croisière, armés par 140 membres d'équipage, peuvent atteindre la vitesse de 16 noeuds et naviguer dans les zones polaires. « Particulièrement adaptés à ce que recherchent nos passagers, ces navires, de par leur taille et leur design innovant, nous permettent d'explorer des destinations d'exception telles que le Groenland et l'Antarctique, tout en bénéficiant d'un confort de grande qualité : l'expédition ?5 étoiles' et le service sur-mesure tel que nous le concevons», affirme Véronique Saadé, directrice générale adjointe de la Compagnie du Ponant. Forte de ces deux nouvelles unités, qui s'ajoutent au Diamant, au Ponant et au Levant, la Compagnie du Ponant, filiale du groupe français CMA CGM, prévoit de passer cette année la barre des 20.000 passagers avec un chiffre d'affaires estimé à 80 millions d'euros, soit une augmentation de plus de 40 % par rapport à l'exercice 2010.

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Ponant