Aller au contenu principal

Une fourmilière géante. C’est ce à quoi ressemble actuellement l’ex-paquebot Carnival Destiny, qui bénéficie d’une refonte si importante que, pour marquer ce projet de 155 millions de dollars, son armateur, la compagnie américaine Carnival Cruise Lines, a décidé de le rebaptiser Carnival Sunshine. En provenance des Etats-Unis, le navire est arrivé fin février à l’arsenal San Marco de Trieste, où Fincantieri, qui a construit ce bateau il y a 27 ans, réalise sa remise à neuf. Mis en service en 1996, il va être porté au standard des navires les plus récents de CCL. Ainsi, il adoptera le nouveau concept Fun Ship 2.0 ( Voir notre article sur les nouveautés du programme Fun Ship 2.0). De nouveaux restaurants et bars sont en cours d’installation à bord, alors que les espaces publics, les ponts extérieurs et les cabines sont totalement rénovés. De même, la capacité du paquebot, long de 272 mètres pour une largeur de 38 mètres, va être augmentée, avec 182 nouvelles cabines, dont 96 dédiées au nouveau centre de bien-être, ce qui portera le nombre de cabines à 1503, contre 1321 auparavant. Pour se faire, le navire, qui affichera à l'issue de sa refonte une capacité de 3006 passagers et 1040 membres d'équipage, va notamment gagner deux ponts au dessus de la passerelle.

Au niveau du pont piscine, la partie avant sera totalement modifiée pour accueillir un espace Serenity réservé aux adultes, bordé de palmiers, doté d'une fontaine se jetant dans un bassin circulaire. A l'arrière, la verrière amovible devrait être débarquée et un Aquapark avec toboggan installé.

 

 

73401 fincantieri carnival sunshine
© CCL

Le Carnival Destiny en refonte (© CCL)

 

73400 fincantieri carnival sunshine
© CCL

Le Carnival Destiny en refonte (© CCL)

 

73399 fincantieri carnival sunshine
© CCL

Le Carnival Destiny en refonte (© CCL)

 

73397 fincantieri carnival sunshine
© CCL

Le Carnival Destiny en refonte (© CCL)

 

73396 fincantieri carnival sunshine
© CCL

Le Carnival Destiny en refonte (© CCL)

 

73404 fincantieri carnival sunshine
© CCL

Le Carnival Destiny en refonte (© CCL)

 

73402 fincantieri carnival sunshine
© CCL

Le Carnival Destiny en refonte (© CCL)

 

 

Prévue initialement pour durer 49 jours, la refonte, qui devait s’achever en avril, a été prolongée. Le Carnival Sunshine va, en effet, intégrer les nouvelles mesures de sécurité adoptées par CCL depuis l’incident du Carnival Triumph, l’un de ses sisterships, privé d'énergie après un incendie dans les machines.  Du coup, le navire ne reprendra son service commercial que le 5 mai, deux croisières ayant été annulées en raison de l’immobilisation plus longue que prévu du Carnival Sunshine à Trieste.

Pour mémoire, l’ex-Carnival Destiny est le premier d’une série de trois paquebots comprenant également le Carnival Triumph (1999) et le Carnival Victory (2000).

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Carnival Corporation Fincantieri