Aller au contenu principal

Costa Croisières n’a décidément pas de chance avec son nouveau fleuron. Après deux reports de livraison, c’est l’escale inaugurale de Marseille, prévue demain, qui a été annulée. Juste avant l’entrée en exploitation commerciale du Costa Smeralda ce week-end, il devait être présenté au marché français. Plusieurs centaines d’agents de voyages et de clients fidèles avaient été invités. Mais la compagnie a été contrainte de renoncer à cet évènement en raison des mouvements sociaux en France et des perturbations qui en résultent dans les transports.

Livré le 5 décembre par le chantier finlandais Meyer Turku, le Costa Smeralda est arrivé en fin de semaine dernière à Barcelone. Une escale de plusieurs jours destinée à achever sa préparation en vue de l’accueil de ses premiers passagers, mais aussi pour tester son avitaillement en gaz naturel liquéfié, qui est son carburant de propulsion. C’est en effet dans le port catalan que le navire regarnira régulièrement ses cuves en GNL. Sa première présentation publique se déroulera ce mercredi pour le marché espagnol. Un évènement identique à celui qui était prévu demain à Marseille. Ensuite, le paquebot partira directement pour le port italien de Savone, où il sera officiellement baptisé vendredi, avant de débuter sa première croisière le lendemain. C’est au cours de cette boucle commerciale inaugurale qu’il réalisera sa première visite à Marseille, dès dimanche. Jusqu’au 16 mai 2020, il effectuera des croisières d’une semaine en Méditerranée occidentale, avec notamment pour le marché français des embarquements à Savone (chaque samedi) ou Marseille (chaque dimanche), ainsi que des escales à Barcelone (lundi), Palma de Majorque (mardi), Civitavecchia (jeudi) et La Spezia (vendredi).

Le Costa Smeralda, qui est l’un des plus gros paquebots au monde, mesure 337 mètres de long pour 42 mètres de large, sa jauge atteignant 182.700 GT. Il pourra accueillir jusqu’à 6518 passagers. Un second navire du même type, le futur Costa Toscana, est déjà en construction à Turku en vue d’une livraison en 2021. 

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières