Aller au contenu principal

Prévu pour arriver aujourd’hui à Freeport, aux Bahamas, le Costa Celebration ne fera pas l'objet d'un affrètement. Il a bien été vendu, a-t-on confirmé à la rédaction de Mer et Marine. Mais, contrairement à ce que l’on pouvait penser, ce n’est pas à la compagnie américaine Celebration Cruise Line, qui est à la recherche d’une solution depuis l’immobilisation de son unique navire, le Bahamas Celebration, victime d’une voie d’eau le 30 octobre. Costa Croisières, qui a donc profité d’une aubaine pour vendre le vétéran de sa flotte, a cédé le vieux paquebot à un autre opérateur - dont on ne connait pas encore le nom - qui l’exploitera dans la région Bahamas/Caraïbes.

Initialement construit pour Carnival Cruise Lines, le Celebration est sorti en 1987 des chantiers suédois Kockums. Après avoir été exploité pendant 20 ans par CCL, le navire a été versé en 2008 à la compagnie espagnole Iberocruceros, appartenant comme Costa au groupe américain Carnival Corporation. Suite à la fermeture d’Iberocruceros, il avait été transféré à Costa mais, deux jours avant ses débuts officiels, était sorti de flotte à la surprise générale.

Long de 223.4 mètres pour une largeur de 28.2 mètres, le Celebration affiche une jauge de 47.200 GT, compte 747 cabines et peut embarquer jusqu'à 1900 passagers. 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Costa Croisières