Aller au contenu principal

Sa commande a été annoncée fin juillet sans que l’on sache, à l’époque, où il serait construit. Le navire d’expédition MS Explorer, propriété de la compagnie de croisière fluviale Mystic Cruise, est, en fait, déjà en construction, dans les chantiers WestSea Yard de Viano de Castelo au Portugal. Il devrait être livré en octobre 2018.

Il s’agit du premier navire océanique de Mystic Cruise, propriété de la holding Mystic Invest qui possède les compagnies fluviales DouroAzul et Nicko Cruise. Dessiné par l’architecte naval italien Giuseppe Tringali, ce bateau de 126 mètres et 9300 tonnes est principalement destiné aux croisières d’expéditions. Doté d’une coque renforcée, il pourra accueillir 200 passagers et 111 membres d’équipages et croiser à une vitesse de 16 nœuds.

Durant l’été austral, il sera exploité par Quark Expeditions en Antarctique. Le reste de l’année, il naviguera sous la bannière de Nicko Cruise qui compte l’aligner dans des petits ports dans le monde entier. Mystic Cruise annonce déjà qu’il s’agit du premier navire d’une série à venir.

Il va être équipé de deux moteurs Bergen C25 :33L8P, d’un groupe Bergen C23 :33L6P connecté au système de gestion électrique SAVeCUBE de Rolls-Royce. L’équipementier va également fournir les automates, les gouvernails Promas, deux hélices à pas variables ainsi que les propulseurs tunnels.

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Arctique et Antarctique