Aller au contenu principal

Le paquebot Carnival Glory est mobilisé dans le cadre des opérations de secours à La Nouvelle Orléans suite au passage de l’ouragan Ida, qui a balayé la région le 29 août, provoquant d’importants dégâts. Récemment passé en arrêt technique à Marseille, le navire, qui avait quitté Miami le 25 août, est arrivé dans le port de la capitale de la Louisiane le 3 septembre, d’où il devait normalement partir pour une croisière le 5. Un voyage évidemment annulé, tout comme le départ du 12 septembre. Hier, son armateur, la compagnie américaine Carnival Cruise Line, a annoncé qu’un accord avait été conclu avec les autorités locales et la Federal Emergency Management Agency (FEMA) pour la mise à disposition du Carnival Glory jusqu’au 18 septembre. Le navire de 290 mètres, 110.000 GT de jauge et 1490 cabines a commencé à embarquer de l’eau, des vivres et du matériel pour être en mesure d’accueillir 2600 personnes engagées dans les opérations de secours, notamment des personnels médicaux.  CCL précise que le paquebot restera au port et servira d’hébergement d’urgence aux équipes engagées dans les opérations d’assistance à la population ainsi que les travaux de déblaiement et de réparation en cours dans la ville.

Vendredi dernier, Joe Biden s’est rendu en Louisiane alors qu’Ida a fait plusieurs dizaines de morts et des dégâts considérables dans la région, et au-delà. L’ouragan avait ensuite poursuivi sa course et, bien que rétrogradé en tempête, a provoqué la semaine dernière des inondations dramatiques à New York.  

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Carnival Corporation