Aller au contenu principal

En construction aux Chantiers de l’Atlantique, le « W34 », que l’on appelle désormais MSC World Europa (le « World » qui était le nom du programme a été ajouté) commence à se dévoiler. Cette semaine, son armateur, la compagnie italo-suisse MSC Cruises, a publié de premières vues, montrant notamment la promenade centrale qui s’ouvrira sur la poupe, à moitié couverte avec un plafond en LED et à moitié à ciel ouvert sur l’arrière. Un design inspiré des géants de la classe Oasis de la compagnie américaine Royal Caribbean International, qui avait inauguré ce concept à la fin des années 2000. MSC le reprend à sa manière, tout comme les toboggans géants partant des ponts supérieurs et débouchant sur la promenade. Celle-ci sera bordée de chaque côté, sur sept niveaux, de cabines avec balcon, et à la base de boutiques, bars et autres restaurants. Autre reprise, cette fois chez Celebrity Cruises avec la classe Edge, également construite à Saint-Nazaire, les balcons à la française pour certaines cabines donnant sur les flancs du navire, vers la mer. Le balcon est intérieur, la partie supérieure de la baie vitrée s'abaissant pour ouvrir la pièce vers l'extérieur. 

 

253224 msc europa
© MSC CRUISES

Promenade intérieure longue de 104 mètres (© MSC CRUISES)

253218 msc europa
© MSC CRUISES

Promenade centrale extérieure semi-couverte ou à ciel ouvert ouvert (© MSC CRUISES)

253223 msc europa
© MSC CRUISES

Promenade centrale extérieure semi-couverte ou à ciel ouvert ouvert (© MSC CRUISES)

253221 msc europa
© MSC CRUISES

Cabine donnant sur la promenade (© MSC CRUISES)

253219 msc europa
© MSC CRUISES

Cabine donnant sur la mer avec balcon à la française (© MSC CRUISES)

253225 msc europa
© MSC CRUISES

Le futur Zen Pool Bar (© MSC CRUISES)

253222 msc europa
© MSC CRUISES

Le futur espace Zen Pool (© MSC CRUISES)

253220 msc europa
© MSC CRUISES

Le futur espace en partenariat avec le chocolatier Jean-Philippe Maury (© MSC CRUISES)

 

Ce mastodonte, qui sera le plus gros paquebot du monde après les Oasis, comptera sur 22 ponts 40.000 m² d’espaces publics, avec par exemple une douzaine de restaurants, six piscines, quatorze bains à remous, un casino, un centre de bien-être, de multiples bars et salons…

Long de 333.3 mètres pour une largeur de 47 mètres et une hauteur de 68 mètres, le MSC World Europa affichera une jauge de 205.700 GT. Dotés de 2632 cabines et suites, il aura une capacité maximale de 6761 passagers (5264 en base double), servis par 2139 membres d’équipage. C’est le premier paquebot de MSC Cruises et le premier navire construit intégralement en France équipé d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL), qui permet d’éliminer quasiment les rejets d’oxydes de soufre et de particules fines, de réduire significativement les émissions d’oxyde d’azote et dans une moindre mesure (25% environ) les rejets de CO2.

Mis sur cale il y a un an à Saint-Nazaire, sa construction a été ralentie à cause de la crise sanitaire et de son impact sur l'industrie de la croisière, qui impose aux armateurs de lisser leurs investissements. En cours d’assemblage, le navire ne sera pas comme prévu mis à l’eau en juillet mais au mois de décembre, pour une livraison reportée de mai à octobre 2022. Il partira dans un premier temps pour la région du golfe Persique, puisqu’il est affrété comme hôtel flottant pendant la coupe du monde de football qui se déroulera au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022. Il quittera ensuite Doha pour rejoindre Dubaï, port à partir duquel il sera exploité pendant l’hiver pour des croisières d’une semaine dans la région, avec en plus des Emirats Arabes Unis des escales dans la capitale qatarie et la ville saoudienne de Dammam.

A l’issue de cette saison inaugurale au Moyen-Orient, le paquebot quittera Dubaï le 25 mars 2023 pour une croisière de repositionnement vers la Méditerranée occidentale, où il sera exploité au printemps et à l’été sur un itinéraire d’une semaine entre Gênes, Naples, Messine, La Valette, Barcelone et Marseille. La cité phocéenne sera évidemment l’une des têtes de ligne de ces croisières, permettant aux passagers français d’embarquer sur le navire sans changer de pays. C’est également là que le MSC World Europa refera régulièrement le plein en GNL grâce à un accord conclu par MSC avec le groupe Total.

Le MSC World Europa est le premier d’une série devant comprendre normalement quatre paquebots. Seul le second a cependant été signé en commande ferme (et financée) avant la pandémie. Il a été confirmé mais sa livraison a glissé du printemps 2024 à février 2025. Les deux autres, initialement prévus pour entrer en flotte en 2025 et 2027, sont pour le moment en suspens. En attendant, MSC Cruises a un troisième paquebot en commande à Saint-Nazaire, dont la construction va débuter. Il s’agit du dernier des cinq navires de la classe Meraviglia/Meraviglia+ et le premier de la série propulsé au GNL. Il doit être livré en mai 2023, conformément au planning fixé avant la crise sanitaire.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

253217 msc europa
© MSC CRUISES

Le futur MSC World Europa (© MSC CRUISES)

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
MSC Croisières Chantiers de l'Atlantique