Aller au contenu principal

Le transfert avait été annoncé en décembre dernier par Viking, la compagnie de l’armateur norvégien Torstein Hagen. Il est désormais effectif. L’ex-Viking Sun, quatrième paquebot du projet Odin, livré en 2017 par les chantiers italiens Fincantieri, est depuis quelques jours passé sous pavillon chinois et a changé de nom. Le navire de 223 mètres, 47.800 GT de jauge et 465 cabines s’appelle désormais Zhao Shang Yi Dun et devient le premier navire de la société commune de Viking et China Merchants Shekou. Basé dans la région de Shenzhen, où il est arrivé en mars, il sera d’abord exploité sur des itinéraires purement chinois, avant d’étendre sa programmation vers d’autres pays d’Asie du sud-est.

Le projet, annoncé en avril 2019, vise à développer la première compagnie de croisière chinoise positionnée sur le marché haut de gamme. Alors que Viking fait construire en grande série les navires de la classe Odin (un septième vient d’être livré et huit autres doivent être réalisés), cette société commune lui permet de se soulager d’un bateau en cette période compliquée où le reste de sa flotte est encore immobilisée en raison de la crise sanitaire. Il reste à voir si d’autres vont suivre, sachant que les partenaires avaient annoncé il y a deux ans que le groupe China Merchants, également présent dans la construction navale, avait pour ambition de produire lui-même les futurs paquebots de la société commune avec Viking.

- Voir notre reportage sur le Viking sky

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs

Aller plus loin

Rubriques
Croisières