Aller au contenu principal

Parti de Saint-Nazaire vendredi dernier, le plus grand paquebot du monde est arrivé hier, à la mi-journée, dans les bassins phocéens, après un rapide transit via le détroit de Gilbraltar au cours duquel il a dépassé la vitesse de 23.5 noeuds. Reçu par Chantier Naval de Marseille, le Wonder of the Seas a pris place dans la forme 10, où il va rester à flot. Livré le 29 octobre à l’armateur américain Royal Caribbean par les Chantiers de l’Atlantique, le navire hiverne à Marseille en attendant sa mise en service aux Etats-Unis, avec une première croisière commerciale prévue début mars au départ de Fort Lauderdale, en Floride. Il ne pouvait attendre jusque là à Saint-Nazaire, qui avait besoin du bassin C où le navire stationnait pour d’autres opérations, notamment l’armement à flot du paquebot MSC World Europa, qui sera mis à l’eau début décembre. Dans le port phocéen, Royal Caribbean poursuivra dans les semaines qui viennent l’aménagement du navire.

A son arrivée à Marseille, le Wonder of the Seas a été accueilli par les jets d'eau des remorqeurs Mistral 8 et Mistral 9 de Boluda, qui ont accompagné le mastodonte mais ne l'ont pas aidé dans sa manoeuvre. Il a évité dans les bassins et est entré dans la forme 10 par ses propres moyens, accostant bord à quai avec le soutien des lamaneurs, contre quatre grosses défenses installées spécialement. Avant cela, le paquebot a mis à l'eau trois de ses tenders suspendus sur bâbord, qui ont été dans la foulée mis au sec par deux grues. Une fois installé, l'énorme taille du Wonder of the Seas est devenue flagrante à côté d'un autre paquebot, le Norwegian Jewel, amarré le long de la forme 10. Un navire de 294 mètres, 93.500 GT de jauge et 1188 cabines qui parait minuscule à côté. Long de 362 mètres pour une largeur de 64 mètres, le Wonder of the Seas affiche une jauge de 236.857 GT. Il compte 2807 cabines et 64 suites, soit une capacité de près de 5800 passagers en base double et environ 7000 en capacité maximale. S’y ajouteront jusqu’à 2300 membres d’équipage. Après avoir réalisé ses débuts sur le marché américain, il sera exploité en Méditerranée à partir de mai 2022. 

 

Diaporama orphelin : container

 

266782 wonder of the seas marseille
© EMMANUEL BONICI

Le Wonder of the Seas arrivant à Marseille salué par les jets d'eau des remorqueurs (© : EMMANUEL BONICI)

 

Diaporama orphelin : container

 

266787 wonder of the seas marseille
© EMMANUEL BONICI

Le Wonder of the Seas entrant dans les bassins phocéens (© : EMMANUEL BONICI)

266760 wonder of the seas
© JEAN-CLAUDE BELLONNE

Le Wonder of the Seas arrivant à Marseille hier (© : JEAN-CLAUDE BELLONNE)

266791 wonder of the seas marseille
© EMMANUEL BONICI

Le Wonder of the Seas manoeuvrant pour son entrée dans la forme 10 (© : EMMANUEL BONICI)

266790 wonder of the seas marseille
© EMMANUEL BONICI

Le Wonder of the Seas dans l'axe de la forme 10, contre laquelle est amarré le Norwegian Jewel (© : EMMANUEL BONICI)

 

Missing Paragraphe.

 

266799 wonder of the seas marseille
© EMMANUEL BONICI

Le Wonder of the Seas dans la forme 10 (© : EMMANUEL BONICI)

266801 wonder of the seas marseille
© EMMANUEL BONICI

Le Wonder of the Seas dans la forme 10 avec à droite le "petit" Norwegian Jewel (© : EMMANUEL BONICI)

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs. 

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Port de Marseille Royal Caribbean Cruises