Aller au contenu principal

La compagnie américaine Crystal Cruises est dans la tourmente après que sa maison-mère, le groupe Genting Hong Kong, a fait faillite et demandé sa liquidation. Alors que Crystal, dont le siège est à Miami, aux Etats-Unis, a annoncé la suspension de toutes ses croisières jusqu’au mois de mai, elle se retrouve sous la menace de procédures initiées par ses créanciers. Dès la semaine dernière, une demande de saisie du paquebot Crystal Symphony a été déposée devant une juridiction de Miami par un groupe pétrolier, pour des impayés de carburant datant de la fin 2021. Il y en a pour plusieurs millions de dollars. Le navire, qui devait achever sa dernière croisière samedi en Floride, à Fort Lauderdale, s’est finalement arrêté à Bimini, aux Bahamas, hors juridiction américaine. Ses passagers y ont été débarqués. Concernant les deux autres paquebots de la compagnie, le Crystal Serenity a quant à lui rejoint Limon, au Costa Rica, alors que le Crystal Endeavor se trouve actuellement en Antarctique.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Crystal Cruises Genting HK