Aller au contenu principal

Magnifiques images des Queen Mary 2, Queen Elizabeth et Queen Victoria, les trois paquebots de Cunard, qui ont défilé ensemble, dimanche, à Southampton. Une revue navale exceptionnelle lançant les festivités marquant le 175ème anniversaire de la célèbre compagnie britannique. Les trois navires se retrouveront de nouveau le 25 mai à Liverpool, port d’attache historique des transatlantiques d'autrefois, pour une grande fête durant laquelle Cunard attend jusqu'à un million de personnes.

 

106642 cunard queen mary 2 victoria elizabeth
© CUNARD

Le QM2, le Queen Elizabeth et le Queen Victoria (© : CUNARD)

106643 cunard queen mary 2 victoria elizabeth
© CUNARD

Le QM2, le Queen Elizabeth et le Queen Victoria (© : CUNARD)

 

C’est en 1840 que la compagnie fondée par Samuel Cunard et plusieurs associés, dont l’ingénieur naval Robert Napier, ouvrit sa première ligne entre le Royaume-Uni et l’Amérique du nord. C’est le début d’une incroyable épopée qui voit, dans le siècle qui suit, un développement considérable des liaisons transatlantiques. Cunard devient l’un des principaux armements à exploiter cette route, pour laquelle les plus grands et les plus luxueux paquebots sont construits.

 

106654 lusitania
© DR

Le Lusitania (© : DR)

 

Le début du XXème siècle constitue l’âge d’or de cette activité et l’histoire retiendra de nombreux navires de Cunard (qui fusionne en 1934 avec White Star Line), comme le Mauretania (1906) et le Lusitania (1907), mais aussi le mythique Queen Mary (1936), qui dispute le Ruban Bleu à son concurrent français Normandie. Exploité jusqu’en 1967 le Queen Mary rejoint ensuite le port américain de Long Beach, où il sert depuis d’hôtel et musée flottant. 

 

106655 queen mary
© DR

Le Queen Mary et le Queen Mary 2 (© : DR)

 

Après guerre, l’essor et la démocratisation du transport aérien mettent fin à la grande aventure maritime transatlantique. Toutes les lignes régulières ferment progressivement, à l’exception d’une seule, le service Southampton – New York de Cunard, qui bénéficie en 1969 d’un tout nouveau liner, le Queen Elizabeth 2. Trente ans plus tard, lorsque l’heure de sa retraite approche, la pérennité de la ligne n’est pas assurée. Mais le groupe américain Carnival Corporation, qui absorbe Cunard en 1998, lui donne les moyens de se doter d’un nouveau navire taillé pour affronter les rigueurs de l’Atlantique nord. Ce sera le Queen Mary 2, livré en décembre 2003 par les chantiers de Saint-Nazaire. Deux unités plus petites dédiées à la croisière, le Queen Victoria et le Queen Elizabeth, sont ensuite construites en Italie et mises en service en 2007 et 2010. 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Cunard Line