Aller au contenu principal

C’est une première. Le commandant de l’Azura, un paquebot de la compagnie britannique P&O Cruises (filiale du groupe américain Carnival), est renvoyé devant le tribunal correctionnel de Marseille. La justice française a engagé des poursuites à l’encontre de l’officier pour pollution atmosphérique, après les résultats d’un contrôle effectué à bord de son navire lors d’une escale dans la cité phocéenne le 29 mars dernier. Selon l’AFP, qui a contacté le parquet de Marseille, ces contrôles ont démontré une teneur en soufre du carburant de 1.68%, supérieure à la limite légale autorisée dans les eaux françaises (1.5%).

Interrogé la semaine dernière par des enquêteurs lors d’une escale à Toulon, le commandant de l’Azura est convoqué au tribunal correctionnel de Marseille le 9 juillet. La peine encourue peut atteindre 2 ans de prison et 200.000 euros d’amende. A ce stade, P&O Cruises ne fait pas l'objet de poursuites. 

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Port de Marseille