Aller au contenu principal

L’armateur italo-suisse MSC a choisi le groupe italien Fincantieri pour édifier son futur terminal croisière de Miami, aux Etats-Unis. L’imposante infrastructure, qui représente un investissement de 350 millions de d’euros, pourra accueillir jusqu’à trois paquebots simultanément et 36.000 passagers en transit par jour. Conçu par le bureau d’architecture Arquitectonica et réalisé par Fincantieri Infrastructure Florida, le futur terminal doit être opérationnel en décembre 2023. « Le nouveau terminal pourra accueillir les navires de croisière les plus grands et les plus respectueux de l'environnement de la compagnie, notamment le MSC Seashore, dernier fleuron de MSC Croisières actuellement en construction au chantier naval Fincantieri à Monfalcone. Ce navire de nouvelle génération devrait être déployé à Miami lors de sa mise en service plus tard cette année, tout comme les futurs navires World Class alimentés au GNL. Conformément aux projets du Port de Miami visant à permettre l'alimentation à quai, les navires de la Compagnie qui seront déployés là-bas seront tous équipés pour se brancher au réseau électrique local », précise MSC, qui entend développer ses positions sur le marché américain, le premier au monde.

 

256653 msc miami
© MSC CRUISES

Vue du futur terminal MSC de Miami (© MSC CRUISES)

 

En plus des installations dédiées aux passagers, le nouveau terminal sera également équipé de bureaux, d’un parking sur plusieurs niveaux permettant d’accueillir environ 2400 véhicules. Un nouvel accès routier sera également construit. MSC sera en charge de construire deux nouveaux quais sur 750 mètres, le comté de Miami-Dade prenant à sa charge la réalisation d’un troisième poste à quai. Le terminal sera équipé de quatre passerelles pour l’embarquement et le débarquement des passagers.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
MSC Croisières