Aller au contenu principal

L’armateur italo-suisse MSC Cruises a obtenu le feu vert du port de Barcelone pour ériger un nouveau terminal croisière dans le port catalan, qui en compte déjà cinq. Prévue pour être opérationnelle en 2024, cette infrastructure de trois étages et plus de 11.600 m², en projet depuis 2017, va représenter un investissement de 33 millions d’euros.

 

253298 msc barcelone terminal
© MSC CRUISES

Le futur terminal (© MSC CRUISES)

 

Elle permettra d’accueillir les plus grands paquebots de la compagnie et sera équipée pour pouvoir les brancher sur le courant électrique terrestre, de manière à ce que les moteurs soient éteints durant les escales. Le port de Barcelone propose également un service de soutage en gaz naturel liquéfié, carburant qui équipera les prochains navires de MSC Cruises. L’avitaillement en GNL est déjà en place pour les paquebots du groupe Carnival fonctionnant au gaz dans le cadre d’un contrat entre l’armateur américain et Shell. MSC, de son côté, a pour le moment signé un accord avec Total pour assurer le soutage en GNL de ses futurs navires lors de leurs escales à Marseille.

MSC a pour le moment commandé trois paquebots fonctionnant au GNL. Construits par les Chantiers de l’Atlantique, à Saint-Nazaire, il s’agit de deux nouveaux géants de 205.700 GT de jauge et 2632 cabines dont la tête de série, le MSC Europa, sera livré en octobre 2022. Après avoir servi d’hôtel flottant au Qatar durant la coupe du monde de football puis avoir enchainé avec sa saison inaugurale avec un programme de croisières hivernales au départ des Emirats, il sera positionné en Méditerranée occidentale pour le printemps 2023, avec notamment des escales à Barcelone et Marseille. Son sistership doit quant à lui entrer en service en 2025. Entretemps, l’armateur prendra livraison de la cinquième unité de la classe Meraviglia, première de la série propulsée au GNL. La livraison de ce paquebot de 181.500 GT et plus de 2400 cabines est prévue en mai 2023.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
MSC Croisières