Aller au contenu principal

Un paquebot du groupe Carnival, maison-mère de Costa Croisières, a fait l'objet d'une procédure de saisie à Galveston, aux Etats-Unis, suite à une plainte déposée dans le tribunal de la ville par la famille d'une passagère allemande décédée lors du naufrage du Costa Concordia, le 13 janvier. Alors que les plaignants réclament 10 millions de dollars de dommages et intérêts, un juge texan a ordonné vendredi soir la saisie du Carnival Triumph, un navire de Carnival Crusie Lines en tête de ligne à Galveston, afin de disposer de garanties financières suffisantes. Les avocats de CCL sont immédiatement montés au créneau afin d'éviter l'immobilisation du grand paquebot, qui peut embarquer plus de 3000 passagers. Les croisiéristes achevant leurs vacances à Glaveston ont d'abord été autorisés à descendre, avant que ceux en partance puissent monter à bord samedi après-midi, après que les avocats de Carnival aient trouvé un accord permettant de lever la saisie. Le navire a pu appareiller en fin de journée pour mettre le cap, comme prévu, vers le Mexique.

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Carnival Corporation