Aller au contenu principal

La compagnie américaine Norwegian Cruise Line a confirmé le projet Leonardo, portant sur la construction de six nouveaux paquebots aux chantiers italiens Fincantieri, dans le calendrier prévu lors de l’annonce du contrat, en 2017. La tête de série de ce programme, qui prendra le nom de Norwegian Prima et sera réalisée à Marghera, entrera en service en août 2022 et ses cinq sisterships seront comme prévus livrés au rythme d’une unité par an jusqu’en 2027.

Ces navires de 294 mètres de long et 142.500 GT de jauge pourront accueillir 3215 passagers en base double, soit environ 1500 cabines.

Pour sa saison inaugurale, le Norwegian Prima, dont la construction a déjà débuté chez Fincantieri, naviguera en Europe du nord durant l’été puis se repositionnera aux Etats-Unis.

NCL, qui a évolué ces dernières années vers un produit plus haut de gamme, est le premier des grands armateurs à la croisière à casser la dynamique du gigantisme en lançant une nouvelle classe de paquebots moins gros que la génération précédente.

Les Prima vont en effet suivre les Norwegian Escape (2015), Norwegian Joy (2017), Norwegian Bliss (2018) et Norwegian Encore, navires de 333.4 mètres de long pour une largeur de 41.4 mètres et une jauge de 169.145 GT dont la capacité en base double est de plus de 4000 passagers. Ces quatre paquebots, construits par les chantiers allemands Meyer Werft, étaient une version agrandie des Norwegian Breakaway et Norwegian Getaway, unités de 325.8 mètres de long, 39.7 mètres de large et 145.655 GT livrées en 2013 et 2014 par Meyer Werft.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Norwegian Cruise Line - NCL Fincantieri