Aller au contenu principal

La compagnie Holland America Line va se séparer de deux de ses quatre paquebots de la classe S. Les Statendam et le Ryndam, mis en service en 1993 et 1994, seront transférés en novembre 2015 dans la flotte de P&O Australia, filiale comme HAL du groupe américain Carnival. Avant de reprendre du service au sein de leur nouvel opérateur, où ils seront rebaptisés Pacific Aria et Pacific Eden, les deux navires bénéficieront d’un chantier de rénovation et seront ensuite positionnés en Australie et à Singapour.

Construits par les chantiers italiens Fincantieri, le Statendam et le Ryndam mesurent 219 mètres de long et présentent une jauge de 55.450 GT. Comptant 629 cabines, soit une capacité en base double de 1258 passagers, servis par 557 membres d’équipage, ces deux petits paquebots ont été sérieusement modernisés à la fin des années 2000 dans le cadre du programme Signature of Excellence, lancé par Holland America Line pour remettre à niveau les unités les plus anciennes de sa flotte.

 

 

75840 holland pinnacle
© HAL

Le futur paquebot issu du projet Pinnacle (© : HAL) 

 

 

Nouveau paquebot en construction chez Fincantieri

 

 

HAL, qui aligne actuellement 15 navires et conserve pour le moment les deux autres classe S, le Maasdam et le Veendam, compensera le départ de leurs sisterships par la mise en service d’un nouveau paquebot, dont la construction a débuté en février dernier au chantier Fincantieri de Marghera. Réalisée dans le cadre du projet Pinnacle, cette unité dérivée des Eurodam et Nieuw Amsterdam (86.700 GT, 1050 cabines), mis en service en 2008 et 2010, sera plus grande. Long de 300 mètres pour une jauge de 99.500 GT, le futur paquebot, qui sera achevé en février 2016, comptera 1330 cabines. Sa capacité sera donc légèrement supérieure à celle, cumulée, des Statendam et Ryndam.  

Quant à P&O Australia, sa flotte, actuellement constituée des Pacific Dawn (1191, 70.285 GT, 1900 passagers), Pacific Jewel (1991, 69.845 GT, 2014 passagers) et Pacific Pearl (1989, 63.500 GT, 1856 passagers), va être significativement renforcée pour répondre à la demande croissante sur le marché australien, l'un des plus dynamiques du secteur. 

 

 

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières