Aller au contenu principal

Le premier paquebot brise-glace de l’industrie de la croisière, Le Commandant Charcot de la compagnie Ponant, n'effectuera pas sa saison polaire cet été. Le navire, qui a réalisé ses essais en mer au large d'Alesund où il a été construit dans les chantiers Vard, était censé démarrer son activité avec des croisières intitulées « Le Pôle Nord Géographique » au mois d'août prochain.

Interrogée par Mer et Marine, Ponant explique qu'elle est « contrainte d’annuler les croisières 2021 prévues à bord du Commandant Charcot. En effet, bien que la situation s’améliore sensiblement dans de nombreux pays, la pandémie de Covid-19 continue de sévir, et le contexte international, notamment en Europe du Nord, demeure particulièrement complexe sur les plans sanitaire et administratif ».

Les deux croisières, dont les départs étaient prévus le 8 et le 23 août sont annulées et le navire devrait finalement commencer son activité le 31 octobre pour sa saison antarctique. Sous réserve, sans aucun doute, d'une amélioration de la situation sanitaire, notamment en Amérique latine où l'épidémie de Covid-19 est loin de décroître et où la vaccination ne s'effectuera probablement pas au rythme européen.

D'ici là, Le Commandant Charcot pourrait être désarmé au Havre.

Issu du projet Icebreaker de Ponant, Le Commandant Charcot a été commandé fin 2017 à Vard, filiale du groupe italien Fincantieri, pour un montant de 270 millions d'euros. Sa construction a débuté en novembre 2018. 

- Voir notre reportage : Commandant Charcot : le défi polaire de Ponant

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Ponant