Aller au contenu principal

Cinquième et avant dernier navire de la série Explorer de Ponant, Le Bellot vient d’achever ses essais en mer en Norvège. A l’issue d’ultimes travaux de finition, le navire sera livré et accueillera ses premiers passagers le 22 mars à Bergen. 

Comme tous les navires de cette série, sa coque a été réalisée par le chantier Vard de Tulcea, en Roumanie, puis acheminée vers l’un des sites norvégiens du constructeur, à Søviknes, où elle a été armée.

Le Bellot suit Le Lapérouse, Le Champlain, Le Bougainville et Le Dumont d’Urville, entrés en flotte en 2018 pour les deux premiers et en 2019 pour les deux autres. La dernière unité de cette série, Le Jacques Cartier, doit être livrée le 12 juin prochain par Vard. 

Immatriculés comme toute la flotte de Ponant à Wallis et Futuna, ces nouveaux bateaux conçus pour les croisières d'expédition mesurent 131 mètres de long pour 18 mètres de large et affichent une jauge de 10.038 GT. Ils comptent 92 cabines, toutes dotées d'un balcon.

Deux à trois unités dérivées (11.000 GT, 230 passagers) vont être réalisées pour la compagnie Paul Gauguin Cruises, rachetée par Ponant l’an dernier. Les deux premiers exemplaires seront livrés en 2022 par Vard.

 

221281 paul gauguin cruises
© SDI

Vue des futurs navires de Paul Gauguin Cruises (© SDI)

 

En plus de ces navires, Ponant a commandé chez Vard le premier paquebot brise-glace de l’industrie de la croisière. Mis sur cale le 14 décembre 2018 à Tulcea, Le Commandant Charcot devrait être prochainement mis à l’eau et sera lui-aussi achevé en Norvège. Livrable en mai 2021, ce navire de 150 mètres et 30.000 GT comptera 135 cabines.

 

201071 ponant charcot
© SDI

Vue du futur Commandant Charcot (© SDI)

Aller plus loin

Rubriques
Croisières Construction navale
Dossiers
Ponant Vard