Aller au contenu principal

Durement éprouvé par la crise du coronavirus, qui a mis à l’arrêt la flotte mondiale de paquebots, le numéro 2 mondial de la croisière a annoncé mercredi 13 mai le lancement d’une offre privée destinée à lever 3.32 milliards de dollars, une opération qu’il espère boucler d’ici le 19 mai. Alors que plus personne n’imagine une reprise significative de l’activité avant 2021, Royal Caribbean Cruises Ltd (RCCL), qui a déjà décidé de licencier un quart de son personnel aux Etats-Unis, cherche à accroître ses liquidités pour passer la crise, sachant que les besoins en cash du groupe américain sont

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Royal Caribbean Cruises