Aller au contenu principal

Pour la première fois, un paquebot de la compagnie américaine Royal Caribbean International a embarqué des passagers hier, à La Seyne-sur-Mer. RCI a, en effet, décidé de faire de la rade de Toulon sa principale tête de ligne en France pour la saison 2012. En tout, le paquebot Liberty of the Seas propose 22 départs de La Seyne-sur-Mer cet été, permettant aux passagers français de profiter de croisières d'une semaine avec escales à Villefranche-sur-Mer, Livourne, Civitavecchia et Barcelone. Des croisières sur un navire magnifique, au service et à la nourriture très réputés. Hier, ils étaient 200 pour le premier embarquement. A l'embarquement (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) A l'embarquement (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) A bord du Liberty of the Seas (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) A bord du Liberty of the Seas (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) A bord du Liberty of the Seas (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) Construit par les chantiers finlandais STX de Turku, le Liberty of the Seas est le second de trois paquebots du type Freedom, les plus gros exploités jusqu'ici en Europe. Mis en service en 2008, le navire, long de 339 mètres et affichant une jauge de 158.000 tonneaux, compte 1800 cabines. En dehors des 22 escales de ce géant en rade de Toulon, RCI propose également d'autres embarquements en France cet été. Le Grandeur of the Seas, qui sort tout juste de refonte, proposera 7 départs de Marseille à compter du 23 juillet. Le navire suivra deux itinéraires à partir de la cité phocéenne : Malaga - Gibraltar - Ibiza - Barcelone - Palma de Majorque ; ou Ajaccio - Naples - Catane - La Valette - Palma de Majorque. Quant au Brillance of the Seas, il embarquera des passagers au Havre les 5, 15 et 25 juillet pour des traversées de 10 jours vers les fjords norvégiens. Avec ces têtes de ligne à Toulon, Marseille et Le Havre, Royal Caribbean espère accueillir plus de 30.000 passagers français cette année. L'an prochain, la compagnie devrait se renforcer dans le sud, avec notamment le positionnement du Legend of the Seas à Marseille, assorti d'un nombre de départs plus important dans ce port. En revanche, RCI a malheureusement renoncé à remettre une tête de ligne au Havre en 2013. Le Liberty of the Seas (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Royal Caribbean Cruises