Aller au contenu principal

Suite à l’incendie qui a endommagé sa poupe lundi, le paquebot Grandeur of the Seas va être indisponible durant six semaines. Le navire sera réparé par Grand Bahama Shipyard, le montant du chantier étant évalué entre 10 et 15 millions de dollars. L’arrière sera remis à neuf, ainsi qu’un salon partiellement détruit par le feu et le bar de l’équipage, également touché. La compagnie Royal Caribbean International en profitera sans doute pour réaliser d’autres travaux indépendants du sinistre. Pour mémoire, celui-ci n’a pas fait de blessé et n’a pas touché la production électrique comme la propulsion du navire, qui est resté manoeuvrant et avec toutes ses fonctions hôtelières disponibles. Il ne pouvait néanmoins poursuivre son exploitation dans cet état et a débarqué ses 2224 passagers à Freeport, aux Bahamas, avant de mettre le cap sur le chantier. Les prochains départs  (7, 14, 21 et 28 juin, ainsi que celui du 5 juillet) ont été annulés afin de permettre la remise en état. Le Grandeur of the Seas doit reprendre du service le 12 juillet.

 

 

75556 grandeur
© DROITS RESERVES

La poupe du Grandeur of the Seas après l'incendie (© : DROITS RESERVES)

 

 

Livré en 1996 par les chantiers STX de Turku, en Finlande, le Grandeur of the Seas mesure 279 mètres de long pour 32 mètres de large. Ce navire de 74.140 tonneaux compte 975 cabines. Il a bénéficié, au printemps 2012, d’une importante refonte réalisée aux chantiers Navantia de Cadix, en Espagne. D’une durée de cinq semaine et d’un coût de 48 millions d’euros, les travaux ont porté sur la rénovation des espaces intérieurs, ainsi que l’ajout de nouveaux bars et restaurants, tout comme un élargissement de l’offre consacrée à l’animation (par exemple des shows suspendus dans l’atrium).

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Royal Caribbean Cruises