Aller au contenu principal

Deux ouvriers décédés et un bateau qui manque de chavirer… Le démantèlement de l’ex-Pacific Princess, à Aliaga, a tourné au drame cet été. Bloqué à Gênes depuis 2009, le paquebot, après l’abandon d’un projet de modernisation envisagé par son dernier armateur, l’Espagnol Quail Cruises, a finalement quitté le port italien pour atteindre la Turquie le 6 août en vue d’y être ferraillé. Un ultime voyage chaotique puisque le navire est arrivé avec une forte gîte sur tribord suite à une voie d’eau durant son remorquage. Son échouement sur la plage d’Aliaga a été particulièrement délicat, la vielle coque éperonnant au passage un navire en cours de déconstruction. C’est donc partiellement couché sur le flanc que le bateau s’est posé sur le sable.  Une position dangereuse qui rend son découpage très complexe. Et, comme si cela ne suffisait pas, trois jours après le début des travaux, deux ouvriers des chantiers turcs sont décédés dans les machines suite à une intoxication liée à une fuite de gaz au cours d’un incident ayant également provoqué l’inondation du compartiment. Six autres personnes ont été blessées dans l’accident.

 

 

78113 pacific
© DHA

L'arrivée du Pacific à Aliaga le 6 août (© : DHA)

 

Le bateau icône de "La croisière s'amuse" fait... par lemondefr

 

 

Construit en 1971 aux chantiers Nordseewerke d'Emden, en Allemagne, le navire a d'abord été armé sous le nom de Sea Venture par la compagnie norvégienne Flagship Cruises. Il avait un sistership, l'Island Venture. En 1975, les deux paquebots furent vendus au Britannique P&O, qui avaient acquis la compagnie Princess l'année précédente. Le Sea Venture fut, alors, rebaptisé Pacific Princess, nom avec lequel il est devenu célèbre dans le monde entier. A partir de 1977, il sera en effet au centre de la série télé The Love Boat, qui rencontra un succès phénoménal, notamment en Amérique du Nord. On notera que son jumeau, l'Island Princess, servira aussi au tournage des 249 épisodes mettant en scène le capitaine Stubing, Gopher ou encore Vicki. Le Pacific Princess sera exploité par la compagnie britannique jusqu'en 2002.  

 

 

L'ex-Pacific Princess (© : PRINCESS CRUISES)

 

 

Passé chez Pullmantur (devenue en 2006 filiale de Royal Caribbean) et rebaptisé Pacific, il fut repris en 2008 par l'ancien patron de la compagnie espagnole, qui lança à cette époque Quail Cruises. La nouvelle carrière du Pacific tourna néanmoins court puisque le navire fut immobilisé en 2009 par les autorités italiennes alors qu'il se trouvait à Gênes pour une refonte confiée à San Giorgio del Porto. Le chantier, en conflit avec Quail Cruises, avait fait saisir le navire, la compagnie disparaissant par la suite. Ne trouvant pas de repreneur, le Pacific a été finalement cédé pour 2.5 millions d'euros aux démolisseurs turcs.

Le navire, qui mesure 168.8 mètres de long et affiche une jauge de 20.000 tonneaux, pouvait embarquer jusqu'à 750 passagers et 350 membres d'équipage.  On notera que son sistership, l'ex-Island Venture et ex-Island Princess, navigue toujours, sous le nom de Discovery, pour le compte de la compagnie Voyages of Discovery,

 

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières