Aller au contenu principal

Le National Geographic Resolution, deuxième navire d'expédition commandé par Lindblad à Ulstein, a effectué ses premiers essais en mer dans les fjords de la côte ouest norvégienne. Arrivé en novembre dernier des chantiers Crist en Pologne, il est actuellement en finition dans le chantier d'Ulsteinvik. Il devrait être livré dans quelques semaines et effectuer sa première navigation en Antarctique cet hiver. Son sister-ship, le National Geographic Endurance, livré en mars 2020 au tout début de la crise Covid, a pu prendre la mer cet été après avoir été désarmé à Ulsteinvik pendant plus d'un an. 

 

260401 national geographic resolution
© ULSTEIN

(© ULSTEIN)

 

Doté comme son aîné d'une étrave inversée X-Bow, le National Geographic Resolution mesure 124.4 mètres de long pour 21 de large. Il comptera 69 cabines de 13 à 40 m² (77% étant dotées d’un balcon) pour une capacité de 126 passagers. Il sera armé par 89 membres d’équipage et embarquera une équipe d’expédition de National Geographic (21 personnes). Doté de plusieurs restaurants et salons, ainsi qu’un centre de bien-être, le navire disposera de 14 embarcations pour les excursions et différents équipements nautiques (kayak, paddle, snorkling…) ainsi qu’un robot télé-opéré capable de plonger à 300 mètres et diffuser des images des fonds marins. Sa coque classée PC 5 est une des plus « polaires » de la noria des navires d’expédition en livraison ou en commande à travers le monde. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Ulstein