Aller au contenu principal

Vendu en 2018 à Bahamas Paradise Cruise Line, l’ancien paquebot Costa Classica, qui naviguait depuis sous le nom de Grand Classica, va devenir le Margaritaville Paradise. Le groupe américain Margaritaville Resorts & Hotels a en effet annoncé avoir conclu un partenariat avec BPCL en vue de développer une nouvelle branche dédiée à la croisière, qui prend le nom de Margaritaville at Sea. Le navire, qui viendra enrichir l’offre terrestre du groupe, fort de 25 hôtels, continuera d’être exploité entre Palm Beach (Floride) et Freeport (Grand Bahama) sur des mini-croisières de deux jours. Après un chantier de rénovation et de mise aux standards et couleurs de son nouvel opérateur, il devrait faire ses débuts en tant que Margaritaville Paradise à la fin du mois d’avril.

Le Grand Classica est le dernier paquebot de Bahamas Paradise Cruise Line qui, durement frappée par la crise sanitaire, avait vendu en 2020 son autre navire, le Grand Celebration, à la démolition. Reste maintenant à voir ce que va devenir cette marque, le groupe Margaritaville ayant démenti avoir racheté la compagnie, indique Cruise Industry News

Sorti en 1991 des chantiers italiens Fincantieri, l’ex-Costa Classica, qui était devenu Costa neoClassica à l’issue d’une importante rénovation en 2014, mesure 220 mètres de long et affiche une jauge de 54.000 GT. Il compte 654 cabines. Moins chanceux, son ancien jumeau, le Costa Romantica (mis en service en 1993 et devenu Costa neoRomantica après sa refonte en 2012), vient quant à lui d’arriver au Pakistan pour y être démantelé.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières