Aller au contenu principal

Après le Star Breeze en novembre dernier, le chantier Fincantieri de Palerme a achevé la refonte du Star Legend, qui a été remis à son armateur, la compagnie américaine Windstar Cruises. La même opération reste à réaliser sur le troisième navire de la série, le Star Pride.

Mis en service entre 1988 et 1992, initialement chez Seabourn, ces trois navires conçus pour les croisières haut de gamme ont pour mémoire été rachetés par Windstar en 2014 et 2015. Ils avaient déjà bénéficié d’une rénovation au moment de leur transfert mais leur nouveau propriétaire a souhaité aller plus loin.

Il a donc lancé en 2019 le programme Star Plus Initiative, d’un coût de 250 millions de dollars, visant à rénover complètement ces bateaux et accroitre leur capacité. Pour cela, ils sont notamment jumboisés, avec l’ajout d’une nouvelle section de coque de 25.6 mètres, intégrée au centre.

 

218014 star breeze jumboisation
© FINCANTIERI

Le Star Breeze en cours de jumboïsation à Palerme fin 2019 (© FINCANTIERI)

 

De cette manière, les navires, dont la largeur reste inchangée (19.2 mètres), voient leur longueur passer de 133.8 à un peu plus de 159 mètres et leur jauge de 9975 à 13.000 GT. Le nombre de cabines passe à 156, contre 106 précédemment, pour une capacité portée de 212 à 312 passagers. En plus de cet allongement, les navires sont complètement modernisés et bénéficient de certaines modifications. Les espaces publics et cabines existantes sont remis à neufs, deux nouveaux restaurants proposés, de même que de nouvelles boutiques et un ascenseur supplémentaire. Le centre de fitness est agrandi et le Spa reconstruit. Deux nouveaux tenders d’une capacité de 90 passagers remplacent les anciennes embarcations, alors qu’une nouvelle zone d’embarquement a été créée. Sur le plan technique, la motorisation a également été rénovée afin d’optimiser la consommation énergétique et réduire les émissions polluantes, un nouveau système de traitement des eaux usées étant également mis en place. Suite à la pandémie, des dispositifs sanitaires complémentaires ont été installés, comme des filtres spéciaux et systèmes de traitement par ultraviolets dans l’air conditionné.

Le Star Legend devrait reprendre du service en septembre avec des croisières en Europe du nord, Windstar faisant partie des compagnies imposant à ses passagers d’être vaccinés avant d’embarquer. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Fincantieri