Aller au contenu principal

Après son aîné le Tenace fin janvier, ce fut au tour de l’ancien remorqueur de haute mer Malabar, de la Marine nationale, de quitter la base navale de Brest pour rejoindre Le Havre, où il sera déconstruit par le chantier Gardet et Debezenac Recycling. La coque du vieux Malabar (désarmé en 2016) a été prise en remorque par le TSM Kermor, le convoi quittant la rade de Brest le jeudi 11 février sous une petite tempête de neige, qui a cessé lors de son passage à la pointe du Minou. Il est arrivé sur le site dans anciens ACH dans la nuit de samedi à dimanche, le Malabar étant amarré à couple du Tenace. 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale