Aller au contenu principal

Vendredi 4 septembre s’est déroulée sur la base d’aéronautique navale de Lanveoc-Poulmic, dans le Finistère (29), la cérémonie de retrait du service du Lynx. Après 42 ans de carrière au sein de la Marine nationale, l’hélicoptère prend une retraite bien méritée.

 

 

232314 lynx ceremonie
© MARINE NATIONALE

Cérémonie de retrait du service des Lynx et de mise en sommeil de la 34F (© MARINE NATIONALE)

 

232653 34f lynx
© MARINE NATIONALE

Cérémonie de retrait du service des Lynx et de mise en sommeil de la 34F (© MARINE NATIONALE)

 

232044 lynx rsa
© MARINE NATIONALE

(© MARINE NATIONALE)

 

Dernière formation française à mettre en œuvre cette machine, la flottille 34F a tenu l’alerte jusqu’au 3 août après avoir réalisé, fin juillet, un ultime embarquement sur frégate anti-sous-marine (FASM). Un évènement auquel Mer et Marine a pu participer. Reportage.

Jeudi 23 juillet, en début d’après-midi. Deux des trois derniers Lynx de la 34F encore opérationnels se dirigent vers Brest. Au cœur de l’été, les conditions météorologiques sont idéales à la pointe Bretagne, la météo est superbe et la température élevée. Mais à cet instant, on goûte plutôt le mordant du froid car, à 10.000 pieds au-dessus de la mer, le thermomètre n’affiche que quelques petits degrés au-dessus de zéro. Après avoir réalisé d’ultimes tirs de leurres au large, les deux Lynx volent en formation pour rentrer à Lanvéoc. Porte ouverte, à bord du 272, on ne quitte plus des yeux le 622 qui évolue majestueusement, tout proche, à travers les nuages d’altitude.

 

 

232134 lynx latouche treville
© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU

Le Lynx 622 le 23 juillet (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Diaporama orphelin : container

 

 

232139 lynx latouche treville
© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU

Le Lynx 622 le 23 juillet (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

232147 lynx latouche treville
© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU

Le Lynx 622 le 23 juillet (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

232151 lynx latouche treville
© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU

Le Lynx 622 le 23 juillet (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Le 622 arbore la livrée d’origine des Lynx de la marine française, celle qu’ils avaient quand ils sont entrés en service en 1978, avec le haut de la carlingue peint en blanc. Le 272, lui, porte la dernière en date, un camouflage de gris apparu dans les années 90. Quant au 273, le troisième de la flottille que l’on a laissé quelques heures plus tôt, il a été repeint avec la livrée intermédiaire, quand dans les années 80 le haut blanc avait disparu pour ne garder qu’un gris foncé. La 34, pour son ultime ligne droite avec le Lynx, a ainsi voulu marquer les trois grandes époques visuelles de la machine. A quelques détails près, comme les nez des 273 et 622, restés gris clair pour ne pas, temps qu’ils étaient encore opérationnels, obérer avec une peinture inappropriée les performances du radar que ces dômes en composite abritent (et qui furent finalement repeints pour la photo finale du 4 septembre).

 

 

232158 lynx latouche treville
© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU

Le Lynx 273 (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale Aéronautique navale