Aller au contenu principal

En provenance de Gdansk, en Pologne, le remorqueur portugais Ems Pull est arrivé vendredi après-midi à Brest. Il tracte une barge sur laquelle sont installés cinq blocs. Il s’agit d’éléments de coque des bâtiments multi-missions (B2M) réalisés par Piriou pour le compte de la Marine nationale.

Compte tenu notamment de sa forte charge de travail en fabrication, le chantier concarnois a sous-traité en Pologne une partie de la réalisation des coques de B2M. Un lot destiné au premier des trois bâtiments commandés pour la marine est arrivé en août dernier à Concarneau, où les blocs ont été assemblés avec les parties fabriquées sur place. Par rapport à cette première livraison, les éléments en cours de livraison, qui concernent également la poupe et de la proue, semblent un peu plus gros.   

 

98321 b2m
© MICHEL FLOCH

La barge en rade de Brest vendredi (© MICHEL FLOCH)

97944 b2m 18 octobre 2014
© DROITS RESERVES

Premier arrivage de blocs réalisés en Pologne à Concarneau fin août (© DR)

98031 b2m
© DR

Le premier B2M en construction à Concarneau (© DR)

 

Concernant le nouveau convoi, il était initialement annoncé comme faisant directement route vers le port concarnois. Mais jeudi soir, alors qu’il se trouvait dans l'ouest de l’île de Sein, il a commencé à ralentir puis, une fois au large de Penmarc’h, a finalement fait route inverse pour prendre la direction de Brest, où il accosté vendredi après-midi. On ne sait pas s’il s’agit d’une escale technique où si le remorqueur et sa barge se sont mis à l’abri en raison des conditions météo. Il devrait, selon les prévisions, appareiller ce lundi après-midi pour rejoindre Concarneau.

 

98268 ems pull b2m
© MICHEL FLOCH

Le remorqueur Ems Pool en rade de Brest vendredi (© MICHEL FLOCH)

 

Pour mémoire, c’est en fin d’année que Piriou doit achever le premier B2M, la marine française prévoyant de mettre en service les trois bâtiments de ce type en 2016.

Destinées à remplacer les bâtiments de transport léger (Batral), ces nouvelles unités de 65 mètres de long et 2300 tonnes de déplacement en charge seront basées à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), Papeete (Polynésie Française) et Fort-de-France (Martinique).

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Chantier Piriou Marine nationale