Aller au contenu principal

Le second des deux bâtiments de projection et de commandement initialement commandés par la Russie et repris par l’Egypte est entré en cale sèche dans la forme Joubert, à Saint-Nazaire. L’ex-Sevastopol, qui n’a pas pris la mer depuis une dizaine de mois, va y bénéficier d’un carénage, ce qui sera également le cas de son aîné, l’ex-Vladivistok.

 

138776 Bpc egyptiens sevastopol
© MER ET MARINE

L'ex-Sevastopol en forme Joubert (© : MER ET MARINE)

 

Les deux bâtiments vont ensuite être progressivement pris en main par leurs équipages, qui vont arriver prochainement en France pour se former à la mise en œuvre des BPC et de leur batellerie, constituée de quatre chalands de débarquement du type CTM NG et deux catamarans rapides du type L-CAT. Quelques 360 marins égyptiens vont ainsi rallier Saint-Nazaire en deux vagues successives. La livraison du premier BPC à la marine égyptienne est prévue au début de l’été, le second devant suivre trois mois plus tard.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Naval Group