Aller au contenu principal

Déjà venu dans cette cale sèche n°1 du port de commerce de Brest pour un arrêt technique majeur de près de trois mois, le Bâtiment d’expérimentation de guerre des Mines (BEGM) Thétis est entré à nouveau, le lundi 7 septembre, dans ce même bassin. La raison de cet arrêt qui devrait durer trois jours : un problème sur le sondeur du navire.

Des plongeurs sont intervenus lors de l’échouage du navire, afin de s’assurer que les tins sur lesquels il repose libèrent l’accès à l’équipement défectueux. Construite par l’arsenal de Lorient, la Thétis a été mise en service en 1988.

Un article de la rédaction du Télégramme

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale