Aller au contenu principal

Il n’y a pas que le parc réduit d’avions de combat Rafale Marine qui pose problème à l’aéronautique navale française. Celui des nouveaux hélicoptères Caïman Marine (NH90) est également considéré comme trop juste pour garantir que la Marine nationale puisse remplir son contrat opérationnel.  Contrairement aux avions embarqués sur le Charles de Gaulle, qui souffrent surtout d’un emploi

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale