Aller au contenu principal

Ils faisaient partie des plus vieilles unités de la Marine nationale. De petits pousseurs construits il y a un demi-siècle spécialement pour assister dans leurs manœuvres portuaires les premiers sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) français, en particulier à Cherbourg où les Redoutable ont vu le jour. Deux survivants de la petite série des pousseurs de 6 tonnes, du type PSS 6, ont en toute discrétion survécu jusque récemment. Il s’agit des « P 1 » et « P 2 », mis en service en février 1970 et qui ont passé toute leur carrière à Cherbourg, avant d’être officiellement retirés du service actif en décembre 2020, a appris Mer et Marine.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale