Aller au contenu principal

Conçus par les bureaux d’études cherbourgeois de CMN, deux docks flottants ont été réalisés en sous-traitance par le chantier Zamil de Dammam, en Arabie saoudite. Ces équipements font partie de la commande engrangée en 2019 par le constructeur français pour la marine saoudienne, contrat dont le volet principal portait la réalisation de 39 intercepteurs du type HSI 32. Il y avait donc en plus des éléments d’infrastructures portuaires pour assurer le soutien de ces bateaux, dont les deux docks flottants mais aussi 35 pontons. La réalisation de ces éléments a été confiée par CMN au groupe Zamil, partenaire local de l’industriel français qui est également en charge de construire 18 des 39 intercepteurs du marché initial, les autres voyant le jour à Cherbourg (19 autres HSI 32 ont par la suite été commandés).

Longs de 85 mètres

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Constructions Mécaniques de Normandie (CMN)