Aller au contenu principal

Fort de ses récents succès à l’export, le chantier Couach de Gujan-Mestras devient une référence dans le domaine des intercepteurs. Le constructeur girondin propose toute une gamme de 11 à 17 mètres avec des bateaux très puissants (moteurs hors-bord essence, inboard diesels, hélices de surface ou hydrojets), capables de dépasser les 50 nœuds. Ils se caractérisent également par leur manœuvrabilité et leur excellente tenue à la mer liée à leur design de carène, avec une coque en V profond réalisée en composite (Kevlar, fibre de verre et fibre de carbone). Très résistants, ces intercepteurs peuvent intégrer une superstructure composée de matériaux de protection balistique à base de fibres de type polyéthylène, ainsi que des vitrages blindés. Alors que certains modèles peuvent embarquer une embarcation semi-rigide, l’armement proposé va jusqu’à un

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Euronaval 2018 Chantier Naval Couach