Aller au contenu principal

Dans le domaine de la défense anti-missile balistique (DAMB), la marine américaine a franchi une nouvelle étape, hier, en tirant avec succès un missile anti-missile SM-3 Block 1A dans une procédure utilisant des informations collectées par des satellites pour détecter, pister et intercepter un missile balistique de moyenne portée.  Il s’agissait du premier test grandeur nature de ce genre pour l’US Navy et la Missile Defense Agency. Le SM-3 a été tiré depuis le croiseur USS Lake Erie, équipé de l’Aegis Ballistic Missile Defense System,  et a intercepté sa cible au dessus de l'océan Pacifique, quelques minutes après le lancement de celle-ci depuis le centre d’essais de Kauai, à Hawaii.   

 

 

72019 us navy sm3 balistique
© US NAVY

Tir du SM-3 depuis l'USS Lake Erie (© : US NAVY)

 

72018 us navy sm3 balistique
© US NAVY

Tir du SM-3 depuis l'USS Lake Erie (© : US NAVY)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
US Navy / US Coast Guard