Aller au contenu principal

Le chantier Albwardy Damen de Sharjia, au nord de Dubaï (Emirats Arabes Unis), a mis à l’eau un bâtiment de débarquement de type LST (landing ship tank) commandé par le Nigéria. Cette unité de 100 mètres de long dispose d'une rampe à l'avant (déployée après ouverture d'une porte d'étrave) et une autre à l’arrière. Le bâtiment pourra également réaliser des manutentions au moyen d’une grue d’une capacité de levage de 25 tonnes. Il adopte le design LST 100 conçu par les bureaux d'études du groupe néerlandais Damen. 

 

267702 Nigeria LST 100 damen
© DAMEN

Le modèle LST 100 (© DAMEN)

267701 Nigeria LST 100 damen
© DAMEN

Le modèle LST 100 (© DAMEN)

 

Capable de s’échouer sur une plage pour y projeter des troupes, du matériel et des véhicules (dont des blindés), il sera armé par 32 membres d’équipage et pourra accueillir jusqu’à 250 soldats. Doté d’importants espaces pour stocker du fret et du matériel militaire, ainsi qu’une plateforme hélicoptère, ce LST pourra également être employé dans des opérations de secours aux populations en cas de catastrophe naturelle. Sa livraison est prévue en 2022.

Ce bâtiment permettra de moderniser les moyens amphibies des forces armées nigérianes, qui disposaient auparavant de deux vieux LST de 87 mètres construits en Allemagne à la fin des années 70, ainsi que quelques chalands de débarquement.  

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Damen