Aller au contenu principal

Lauréat du premier appel d’offres international lancé par l’Allemagne pour se doter d’une nouvelle série de frégates, le groupe néerlandais Damen, allié au constructeur allemand Lürssen, a annoncé le 19 juin avoir signé le contrat de construction des MKS 180. Deux jours plus tôt, le parlement allemand avait donné son feu vert et validé le financement. Quatre bâtiments sont prévus pour 4.6 milliards d’euros précise Damen, avec une option pour deux unités supplémentaires. Selon le groupe néerlandais, 80% de la valeur du contrat restera en Allemagne. Le chantier Lürssen de Brême sera impliqué, de même que ses filiale Peene de Wolgast et  Blohm + Voss à Hambourg. Mais aussi normalement le chantier German Naval Yards de Kiel. Ce dernier, qui était en compétition pour ce programme au travers d’une alliance avec TKMS, avait initié une procédure à l’encontre de l’attribution du marché au tandem Damen/Lürssen. Elle a cependant été abandonnée à la faveur d’un projet de fusion des activités de Lürssen et GNY

Livrables entre 2027 et 2031, les quatre MKS 180 seront les plus grosses frégates européennes, avec une longueur de plus de 150 mètres pour un déplacement d’environ 9000 tonnes en charge. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Damen