Aller au contenu principal

On le sait peu, mais le groupe français est, désormais, un fournisseur régulier de l’industrie navale britannique dans le cadre des grands programmes de la Royal Navy. DCNS a, ainsi, travaillé pour les six nouveaux destroyers lance-missiles du type 45, dont la tête de série (HMS Daring) est en service depuis juillet 2009 et le dernier exemplaire (HMS Duncan) sera prochainement livré par BAE Systems. Agissant pour le compte du groupe britannique, DCNS a réalisé sur son site de Nantes-Indret les groupes turbo-alternateurs des T45, ainsi que les lanceurs verticaux Sylver (destinés à accueillir les missiles surface-air Aster), fournis par son établissement charentais de Ruelle.

Dans le même temps, le groupe français a discrètement remporté, en 2001, un contrat pour la livraison d’équipements destinés aux nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque du type Astute. Il s’agit, dans ce cas, de la conception et de la réalisation des échangeurs embarqués sur ces bâtiments. Ces échangeurs, chargés d’assurer les fonctions de refroidissement à bord des sous-marins, sont réalisés à raison de deux exemplaires par SNA. Les quatre derniers équipements, destinés aux sixième et septième Astute, dernières unités de la série, viennent d’être commandés par BAE Systems.  Livrables d’ici la mi-2016, ils sont produits par Indret. Le centre ligérien de DCNS, spécialisé dans les systèmes propulsifs, s’appuie sur un long savoir-faire, ayant conçu et réalisé plus de 500 échangeurs, dont 170 équipant des sous-marins conventionnels et nucléaires de 10 marines dans le monde. « La conception et la réalisation des échangeurs font appel à un savoir-faire technologique très particulier. DCNS a acquis ces compétences au travers de la réalisation de différents programmes de sous-marins conventionnels ou nucléaires, (et) apporte son expérience des équipements haute pression en proposant un système sur mesure répondant aux performances d’endurance, de rendement avec un haut degré de discrétion acoustique », précise le groupe naval. 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Naval Group Royal Navy