Aller au contenu principal

Annoncée en novembre 2012, la création par DCNS et Piriou d’une société commune dédiée à la commercialisation de patrouilleurs va bientôt devenir réalité. L’Etat, actionnaire majoritaire de DCNS, a donné son feu vert à l’opération, le groupe naval ayant été autorisé par arrêté ministériel à créer une nouvelle entreprise avec Piriou. Cette étape cruciale du projet, intervenue fin mars, va permettre aux deux partenaires de finaliser leurs négociations, une annonce étant rapidement attendue.

Ce rapprochement a pour objectif de renforcer le positionnement des deux industriels français sur le marché des patrouilleurs de moins de 100 mètres réalisés aux normes civiles. A ce titre, Piriou apporte sa nouvelle gamme de navires de 25 à 80 mètres dévoilée fin 2012 et DCNS la famille des patrouilleurs hauturiers du type Gowind OPV dont L’Adroit, mis à disposition de la Marine nationale durant trois ans, est le prototype (DCNS conserve en revanche les corvettes du type Gowind Combat, conçues aux normes militaires).  Du côté de Piriou, un premier marché est en cours d’exécution avec la réalisation à Concarneau de l’Almak, un bâtiment de formation maritime reprenant le design du patrouilleur de type P43, dont la livraison est prévue en septembre.

 

 

66555 gowind adroit
© DCNS

L'Adroit, du type Gowind OPV (© : DCNS)

 

64107 BFM DCI piriou
© PIRIOU

Vue du futur Almak (© : PIRIOU)

 

65357 piriou
© PIRIOU

Gamme de patrouilleurs développée par Piriou (© : PIRIOU)

 

66558 mopv 60 piriou
© PIRIOU

Patrouilleur du type MOPV 60 développé par Piriou (© : PIRIOU)

 

 

En dehors de la fusion de leurs gammes sur le plan commercial, DCNS et Piriou entendent profiter de leurs atouts respectifs : connaissance du marché militaire et marines déjà clientes pour DCNS, savoir-faire dans le domaine de la construction civile optimisée et implantations à l’étranger pour Piriou, qui possède des chantiers en Afrique et en Asie.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Naval Group Chantier Piriou