Aller au contenu principal

Presque 43 ans après l’entrée en flotte de la première frégate du type F70, le Georges Leygues, la Marine nationale a définitivement tourné la page de cette génération de bâtiments de combat avec le retrait du service, le 1er juillet, du Latouche-Tréville. Cadet de la série, le D 646, basé à Brest et datant de 1990, était le dernier exemplaire de ce type encore opérationnel.

En 32 ans de service, le Latouche-Tréville, armé par 230 marins, a navigué sur toutes les mers du globe et parcouru 920.000 nautiques, l’équivalent de 42 tours du monde. Après un ultime déploiement en Europe du Nord, la frégate était rentrée à la pointe Bretagne le 12 juin. Deux jours plus tard, elle effectuait une dernière sortie à la mer avec ses anciens commandants et plusieurs officiers généraux, dont le chef d’état-major de la marine, l’amiral Vandier, venu saluer les services rendus par les F70 pendant quatre décennies.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale