Aller au contenu principal

Comme prévu, Fincantieri va réaliser la section avant des quatre futurs bâtiments ravitailleurs de forces (BRF) de la marine française, qui font l’objet d’une coopération franco-italienne placée sous bannière européenne via l’Organisation conjointe de coopération en matière d’armement (OCCAR). Cette dernière a pour mémoire notifié en janvier 2019 le contrat des BRF à un groupement comprenant les Chantiers de l’Atlantique (mandataire) et Naval Group. Le montant du marché, qui comprend également le maintien en condition opérationnelle des bateaux pendant six ans après leur livraison, s’élève à près de 1.7 milliard d’euros.

Une section de 90 mètres produite près de Naples

Un mois après les Chantiers de l’Atlantique,

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Fincantieri Chantiers de l'Atlantique Marine nationale