Aller au contenu principal

Evolution des quatre unités du type 212A conçues par le groupe allemand TKMS et produites sous licence en Italie pour la Marina militare, le premier sous-marin du type 212 NFS (Near Future Submarine) a débuté le 11 janvier au chantier Fincantieri de Muggiano, dans la baie de la Spezia.

Ce programme a été placé par Rome et Berlin sous bannière européenne puisqu’il est géré par l’Organisation conjointe de coopération en matière d’armement (OCCAR).

Le contrat, notifié en février 2021, porte sur la commande ferme de deux sous-marins, livrables en 2027 et 2029 pour un montant de 1.35 milliard d’euros, et une option pour deux bâtiments supplémentaires.

Les futurs sous-marins s’ajouteront aux Salvatore Todaro, Scire, Pietro Venuti et Romeo Romei, déjà réalisés à Muggiano et mis en service en 2006, 2007, 2016 et 2017. Ces bâtiments 55.9 mètres de long pour un diamètre maximal de 7 mètres présentent un déplacement de 1509 tonnes en surface. Dotés comme leurs cousins allemands du type 212A d’une propulsion anaérobie basée sur l’emploi de piles à combustible, les Todaro sont mis en œuvre par un équipage de 27 marins et peuvent atteindre la vitesse de 20 nœuds en plongée. Ils embarquent jusqu’à 12 torpilles lancées au moyen de six tubes de 533mm.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

151771 italie marina militare pietro venuti todaro
© FINCANTIERI

Le Pietro Venuti (© FINCANTIERI)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Fincantieri Marine Italienne