Aller au contenu principal

La Direction Générale de l’Armement vient d’émettre le premier appel d’offres du plan de renouvellement des six futurs patrouilleurs de la Marine nationale affectés à la Gendarmerie maritime, auprès de laquelle cette formation de la Gendarmerie nationale est mise pour emploi. Avec, pour commencer, le remplacement des deux unités basées à Cherbourg, l’Athos et l’Aramis, dont la zone d’action s’étend de Dunkerque à Brest. Construits au chantier Naval de l’Esterel et mis en service en 1980 et 1981, ces anciens patrouilleurs de surveillance des sites, employés par la Marine nationale depuis Bayonne au profit du centre DGA Essais de missiles des Landes, ont été versés en 2015 à la Gendarmerie maritime et transférés à Cherbourg, où

Aller plus loin

Rubriques
Défense Construction navale
Dossiers
Gendarmerie Maritime Marine nationale