Aller au contenu principal

C’est le dernier élément du nouveau système robotisé de guerre des mines développé par Thales dans le cadre du programme franco-britannique MMCM. Après le drone de surface (USV) et son sonar remorqué TSAM, ainsi que le drone sous-marin A27 équipé d’une antenne SAMDIS, qui tous ont passés avec succès leurs essais d’acceptation fin mai, le robot télé-opéré (ROV) Multi-Shot Mine Neutralisation System vient d’arriver en France. Produit en Suède par Saab, le MuMNS a rejoint le site Thales de Brest, où il doit débuter en juillet ses essais à la mer depuis l’USV. Il effectue avant cela des tests en bassin, afin notamment de mesurer sa manoeuvrabilité. Ce qui permet au passage à Thales de le présenter aux marines clientes.

 

Diaporama orphelin : container

 

Essais sur les USV finaux

Le MuMNS et son système de lancement et de récupération automatique (LARS) ont déjà été essayés sur le drone de surface. Des essais ont été menés en ce sens sur le lac de Motala, en Suède. Ils l’ont été avec l’USV 0, un prototype des drones de surface développés pour la Marine nationale et la Royal Navy qui a été réalisé sur fonds propres par Thales. C’est avec lui que les essais en mer avec le sonar remorqué ont débuté à l’été 2018. Il s’agit maintenant de tester le MuMNS en mer sur les drones finaux, les USV 1 et USV 2, qui ont été livrés cet hiver par la société britannique ASV.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Thales Marine nationale Royal Navy