Aller au contenu principal

Bien qu’engagé avec la France dans le programme MMCM (Maritime Mine Counter Measures), le Royaume-Uni continue de tester d’autres solutions robotisées de guerre des mines. La Royal Navy vient, ainsi, de recevoir un troisième drone de surface (USV) livré par la société britannique AEUK, filiale du groupe allemand Atlas Elektronik. Nommé RNMB Hebe et s’ajoutant aux deux précédents, les RNMB Harrier et RNMB Hazard, cet engin de 15 mètres mesure 4 mètres de plus que ses aînés et est aussi plus grand que l’USV de 12 mètres développé par Thales dans le cadre du programme franco-britannique MMCM.

Les deux premiers « RNMB » ont été livrés fin 2019 et à l’été 2020. Tous sont rattachés à la base navale de la Clyde, en Ecosse, où est basée l’équipe MAS (Maritime Autonomous Systems) formée par la Royal Navy pour évaluer les systèmes robotisés dans les opérations maritimes, en particulier la guerre des mines. Cela, dans

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Royal Navy